7

L’étiquette du jeu de golf

Ce terme, que les golfeurs connaissent bien, recouvre, en fait la manière de se conduire sur un parcours de golf.
L’étiquette s’impose à tous, d’autant que le manquement à ses règles n’entraîne généralement pas de point de pénalité (sauf en cas de répétition de fautes). C’est le savoir-vivre du joueur de golf. Une faute grave contre l’étiquette peut entraîner l’exclusion pure et simple du Club.

Courtoisie sur le parcours

Dans l’intérêt de tous, les joueurs doivent éviter une lenteur excessive et faire en sorte de ne pas gêner :
Les parties qui les précèdent (en ne jouant pas avant que ceux-ci ne soient pas hors d’atteinte).
Les parties qui suivent, en les laissant passer lorsqu’ils ont pris ou vont prendre du retard (par exemple pour rechercher une balle perdue).
Les joueurs doivent quitter le green dès qu’ils ont terminé le trou et veiller à remettre le drapeau en place.

Soins à apporter au terrain

Un terrain de golf est, par nature, fragile : il est donc important qu’il soit protégé par les joueurs.

Sur le terrain

Les joueurs doivent remettre en place et aplatir les divots ou escalopes qu’ils ont pu arracher en exécutant leur coup. Il convient également d’éviter de causer des dommages au parcours en faisant des coups d’essai.

Sur le green

Les dégâts faits par votre balle doivent être soigneusement réparés. Ne pas oublier non plus de replacer le drapeau dans le trou avant de quitter le green et ceci en prenant soin de ne pas abîmer le bord du trou. Ne jamais sortir sa balle du trou avec son putter ! Ne jamais rouler avec son chariot sur les greens !

Dans les bunkers

Prendre soin de ratisser soigneusement les traces faites dans le sable en jouant ou en marchant.

Mouvements d’essai

En faisant un mouvement d’essai, les joueurs ne doivent pas détériorer le parcours et plus particulièrement les zones de départ.

Et si l’on jouait plus vite…

Il suffirait d’appliquer quelques règles toutes simples pour lutter efficacement contre cette plaie du golf qu’est le jeu lent.

Pensez toujours aux joueurs qui suivent votre partie avec la volonté de ne pas retarder. Soyez prévoyant : ayez à portée de main balles et tees en quantité suffisante : vous économiserez beaucoup de temps en recherches inutiles.

Sur le départ

Evitez les coups d’essais aussi spectaculaires qu’inutiles et d’ailleurs fortement déconseillés…
N’attendez pas votre tour pour sortir du sac le club choisi. Lorsque votre partenaire joue suivez sa balle des yeux et prenez un point de repère : vous pourrez éviter ainsi de fastidieuses recherches. Ne vous souciez pas trop de votre tee, vous en retrouverez bien d’autres sur le parcours… Et si vous n’êtes pas sûr de retrouver votre balle, n’hésitez pas à jouer une balle provisoire. Quittez le départ dès que le dernier joueur a drivé. Tout ce que vous avez à vous raconter peut être dit en marchant…

Sur le fairway

Adopter un rythme soutenu : vos partenaires en feront automatiquement autant. Le temps gagné vous permettra de mieux préparer votre coup et éventuellement, de chercher plus sereinement votre balle.

Dans un bunker

Pas de lamentations inutiles : repérez le râteau le plus proche. Prenez le plus court chemin, faites le minimum de dégâts car n’oubliez pas qu’ il vous faudra les réparer…

Sur le green

Approchez votre chariot du départ suivant (sans monter sur le tour de green !) et préparez vous déjà : enlevez votre gant, analysez les pentes dès votre entrée sur le green. Si c’est nécessaire, marquez votre balle avant qu’on ne vous le me-mande. Jouez les longs putts à votre tour mais à moins d’un mètre, terminez. Dès la dernière balle entrée, replacez le drapeau et quittez immédiatement le green : ce n’est que sur le prochain départ que vous marquerez votre score. Si vous avez gagné une à deux minutes par trou, faites le compte pour 18 ! Mais tout ceci vous le saviez déjà, n’est-ce pas ?