Le Golf au naturel

Situation

Situé en bordure de Loire, avec la colline de Sancerre en toile de fond, ce parcours tracé au milieu d’arbres centenaires, agrémenté d’obstacles d’eau naturels, est reconnu comme l’un des plus attrayants du centre de la France. La qualité des greens, la chaleur de l’accueil, la proximité immédiate du célèbre vignoble du Sancerrois en font une destination golfique privilégiée

Le décor

Le décor était là: le tracé du parcours déjà inscrit entre de grandes haies et les anciens bras de la Loire. Subtile harmonie d’une nature respectée, discrètement embellie. Les fairways se faufilent, à fleur de sol, les greens surélevés, vous invitent de loin…
Vous êtes sous le charme, 18 fois….

Un plaisir de jouer intact

Les nombreux bunkers et obstacles d’eau posent des problèmes intéressants aux joueurs confirmés mais les difficultés ne sont jamais décourageantes, la longueur est raisonnable : pas de stress inutile, le jeu reste plaisir.

Des tarifs modérés

Un parcours superbe, très bien entretenu (arrosage intégral, matériel sophistiqué) et pourtant des cotisations abordables, sans droit d’entrée, mensualisées à la demande : un contraste bien sympathique…

Le débutant: joueur privilégié

Des installations d’entraînement complètes, 6 trous d’initiation accessibles dès le début : tout incite à franchir le premier pas que facilite encore l’opération « Tous au Golf à 5€ » et le « forfait débutant » de 3 mois particulièrement attractif.

Les installations

Parcours 18 trous (par 72), longueur 5 820 m, arrosage intégral
Voir le parcours en détails
Pitch & putt homologué (6 trous)
Putting green de 650 m2, green d’approche, bunkers d’entraînement
Practice de 25 postes, dont 10 couverts
Club-house de 600 m2 avec vestiaires, sanitaires, douches, pro-shop, bar, restaurants (accessibles à tous, golfeurs et non-golfeurs), matériel et salles de séminaires.

L’historique

Janvier 1988, il fait très froid sur les bords de Loire, et pourtant, Claude Fournier, Daniel Ricard, Jean-Marie Bourgeois et Marie-Paul Leroy se retrouvent en fin d’après-midi à Saint-Thibault, le nez au vent, à la recherche d’une idée pour créer une entreprise « touristique » en Sancerrois. Qui a parlé le premier de Golf, personne ne s’en souvient vraiment.

Le 16 janvier 1988 la décision est prise de construire un golf 18 trous en bordure de Loire. Le terrain choisi s’étend sur 62 hectares et Didier Fruchet, un jeune architecte parisien, signera là son premier « 18 trous ». Le défrichage et l’arrachage des clôtures commencent en mars, les premiers travaux de modelage du terrain fin avril. En juillet, le practice (15 postes) est ouvert au public. En août le 6 trous compact est opérationnel. Pendant ce temps l’arrosage automatique intégral (12 kms de canalisations !) est mis en place. Fin octobre l’engazonnement des greens, départs et fairways est terminé. En décembre 10 postes de practice couverts viennent s’ajouter aux 15 extérieurs.

1er juin 1989 ouverture du 18 trous.

Le Club House, commencé en juin 1989 ouvre en décembre de la même année.

Le parcours du golf de Sancerre s’est enrichi et amélioré au fil des années notamment grâce au Directeur, Roland Boistard. En 2007 il est recommandé par Golf Magazine comme l’un des 25 parcours de rêve choisis parmi plus de 500 golfs français et particulièrement distingué en obtenant la meilleure note (18/20) pour son excellent rapport qualité/prix.

En 2009, le golf de Sancerre fête ses 20 ans et cette année sera marquée par sa mise en vente. Les familles Bourgeois et Fournier (vignerons renommés de Sancerre) restées seules actionnaires n’ont pas de successeurs désireux de conserver le golf. Durant plus de 20 ans, ils ont eu la volonté de conserver et d’améliorer la qualité du parcours, il n’est pas question de céder ce petit joyau à n’importe qui. Il faut que le repreneur soit en mesure de faire pérenniser l’affaire. Malheureusement gravement malade, Daniel Gaucher, directeur ayant succédé à Roland Boistard, est contraint de ralentir la cadence. Au gré d’une rencontre avec Christian Gautier, golfeur ayant débuté à Sancerre en 1995, les propriétaires confient tout d’abord à celui-ci une partie des responsabilités de directeur mais en passionné et professionnel Daniel est toujours très présent. L’entente entre les deux hommes est parfaite. Mais la vie est ainsi faite, Daniel nous quitte le 7 décembre 2011 en laissant derrière lui un golf en phase de réorganisation et c’est tout naturellement que Christian Gautier reprend sa suite.

Très impliquée dans la vie du golf, Valérie Thirot-Da Silva, directrice adjointe depuis 1994, souhaite racheter le golf. Trois années se sont écoulées depuis la mise en vente et le golf menace de fermer à court terme. N’ayant pas toutes les clés pour se lancer seule dans l’aventure, elle voit très rapidement en Christian Gautier, ancien chef d’entreprise et ancien président national d’Enfance et Partage, l’allier idéal. Dès lors, elle lui propose de se lancer avec elle et il accepte. Le duo est formé, reste à trouver des financiers, les golfs n’étant pas très bien notés auprès des banques mais en mars 2012 c’est chose faite, grâce à leur sérieux et leur motivation.

Aujourd’hui, les projets à court terme sont d’améliorer encore la qualité du parcours et préserver la convivialité renommée du Golf de Sancerre.

Copyright © 2021 Golf de Sancerre. All Rights Reserved. Créé avec ♥ in Profictions.