Honma, a Japanese company is offering a bag full of the finest collection of golf clubs ever for a $75,000

Quelques réponses aux idées reçues

« C’est cher »

Ce n’est plus vrai.
Grâce au formidable développement de ces dernières années, de multiples forfaits et formules sont maintenant proposés sur de nombreux golfs.

Le matériel ? Au départ il peut vous être prêté, et ensuite vous pourrez vous faire longtemps plaisir avec celui acquis à prix modique.

La tenue ? Simplement correcte et chaussures de sport.

« Ce n’est pas un sport »

Faux.
Le golf est même l’un des sports les plus pratiqués dans le monde : on estime à près de cent millions le nombre de golfeurs. Et vous êtes-vous demandé pourquoi presque tous les grands sportifs y jouent ?

Le nombre de licenciés en France est d’environ 47 600.

C’est un sport olympique et la France aura l’honneur de recevoir la Ryder Cup en 2018.

« Il faut être membre d’un club pour jouer »

Non.

Vous pouvez jouer sur un parcours de golf de votre choix en acquittant un droit de jeu. Mais le golf, comme les autres sports, c’est toujours mieux dans un club.

« Ce n’est pas convivial »

Au contraire.

Le golf est sans doute le seul sport où l’on peut se mesurer sans problèmes avec des joueurs de niveaux différents : on peut le pratiquer en famille, entre amis, ou avec des joueurs jusqu’alors inconnus…

« Ça prend du temps »

Si l’on veut…

Entraînement, parties amicales ou compétitions prennent l’ampleur qu’on veut bien leur accorder. Une heure, deux heures… ou la journée… vous choisirez…

« C’est un loisir de vieux »

Inexact.

Il est plus juste de dire que c’est l’activité physique de toute une vie. Et qu’il vaut mieux commencer jeune. C’est plus facile pour la suite.

« Il n’existe pas de structures pour s’initier »

Ah bon !

Vous ne savez donc pas que de nombreux clubs organisent des initiations et des baptêmes à prix réduits, voire gratuits. La Fédération vous informera sur les différentes possibilités offertes. N’hésitez pas non plus à frapper à la porte d’un club et à vous renseigner : cela ne vous engage en rien !

Site de la Fédération Française de Golf : www.ffgolf.org

golf-coeur

Le Golf: un médicament pour le cœur

Composition:

G comme générations
(tous les âges de 7 à 77 ans et plus).

O comme oxygène
(des kilomètres d’air pur).

L comme loisirs
(détente, anti-stress…).

F comme forme
(exercice physique, marche à pied).

Mode d’emploi et posologie

Commencer par quelques leçons, ne pas
s’énerver au practice, ne pas jeter ses clubs
sur le parcours, accepter son handicap…
ou plutôt ses handicaps.
En cas d’urgence, consulter le
docteur BORE.

CONTRE-INDICATION

Aucune. Tout le monde peut
jouer au golf.

EFFETS INDÉSIRABLES:

Douleurs diverses,
insomnie, dépression
transitoire. Une légère
sensation
désagréable
peut être observée en
cas de hors limite, obstacle
d’eau, triple bogey, putts multiples, etc.
Quelques cas de larmoiements ont été décrits, plus rarement manifestations hallucinatoires (eagle ou trou en 1).
La golfite aiguë s’observe au club-house et consiste à décrire dans le détail ses exploits sur le parcours.
Attention au risque épidémique…

SURDOSAGE:

Aucun cas mortel n’a été signalé. Cependant, des scènes de ménage ont été rapportées surtout le week-end et en vacances lorsque le conjoint n’est pas golfeur !

Vous l’avez compris, ce médicament miracle se trouve au Golf de Sancerre: l’ordonnance est prête. Et n’oubliez pas:
le GOLF, c’est la potion magique pour la VIE

Docteur Jean-François MILLET Cardiologue

Le golf est synonyme de longévité?

Les médecins australiens en sont convaincus. Ils viennent
de publier une enquête très sérieuse sur la pratique du golf:
les golfeurs ont une plus grande espérance de vie que les
autres sportifs; de surcroît leur qualité de vie
est meilleure….

Info ou Intox?

Résultat de l’enquêtesur les vertus
de la petite balle blanche,
nouvelle pilule
du BONHEUR

Happy Senior Man & Woman Couple Playing Golf

Seniors, les parcours du bonheur

«Heureux», un qualificatif qui illustre parfaitement tous les golfeurs seniors : à partir de 50 ans pour les femmes et 55 pour les hommes.
À cet âge, hommes et femmes sont à un tournant important de leur vie et commencent à entrevoir, souvent avec angoisse, le cap de la retraite arriver, et ce, non sans raison. En effet, après avoir été actif durant toute sa vie, il est souvent délicat de se retrouver du jour au lendemain sans occupation. Il est donc temps pour ceux qui n’en ont pas encore de se trouver une passion. Voire peut-être même d’en changer, si sa pratique se révèle de plus en plus difficile à exercer.

Une passion active

À cet égard, le golf semble être, à voir l’allure décontractée des golfeurs seniors, une passion qui permet de vivre une retraite active, sociale et sportive à nulle autre pareille.

En effet, à de très rares exceptions près, le sport de compétition ne se pratique plus dès la cinquantaine.

Que reste-t-il alors, comme solutions pour ceux qui ont fait du sport toute leur vie ? Le jogging ? Oui, mais il faut faire attention aux accidents musculaires ou aux problèmes de ligaments et de tendons. C’est un bon exercice pour se maintenir en bonne forme physique, mais il faut faire très attention à son cœur. On peut, en revanche, pratiquer le golf jusqu’à son dernier souffle et il n’y a pas d’âge pour s’y mettre ! C’est une activité des plus agréables qui se déroule dans la nature et qui consiste, entre autres, à parcourir environ 5 à 6 kilomètres. Une occupation excellente pour garder une bonne activité cardiaque et éviter de se rouiller.

Des rencontres et des amis

C’est aussi un excellent moyen de rencontrer de nouveaux amis. Chez les seniors, en effet, la convivialité n’est pas un vain mot. De nombreux golfs résonnent, en particulier en semaine, des rires et exploits des seniors autour de pots ou de parties de cartes avant qu’ils ne regagnent leur domicile, à l’heure où, quelques années auparavant, ils rentraient du bureau.

Ainsi, l’activité golfique remplace tout naturellement et tout simplement l’activité professionnelle. Beaucoup passent le week-end en famille, et c’est bien pour la paix des foyers…

De plus, les golfeurs seniors sont très actifs. Comme ce sont ceux qui, dans la population, ont le plus de temps libre, ils profitent à fond de leur passion et arpentent tous les golfs de France ! Une bonne occasion pour s’offrir une petite escapade en amoureux ou entre copains.

Le golf senior à Sancerre

Voilà toutes les raisons qui font du golf, le sport idéal des seniors, sachant qu’il n’existe aucune contre-indication médicale à sa pratique.

Que demander de plus pour vivre une heureuse et active retraite ? Le golf pour se maintenir en forme et vivre pleinement son temps, enfin libre.

Les formules de jeu

Le match play

Le jeu se joue trou par trou. Un trou est gagné par le joueur qui a réalisé le moins grand nonbre de coups sur le trou.
La partie est terminée lorsque l’un des joueurs a plus de trous d’avance qu’il n’en reste à jouer!

Le stroke play

Tous les coups sont comptés. Cette épreuve peut se jouer sans handicap (brut) ou avec handicap (net).

Le stableford

Les joueurs marquent des points sur chaque trou en fonction du score réalisé, le gagnant étant celui dont le total des points est le plus élevé à l’issue de l’épreuve.
En brut: au-dessus du bogey : 0 pt – Bogey (1 au dessus du par) : 1 pt – Par : 2 pts Birdie : (1 en dessous du par) : 3 pts – Eagle (2 en dessous du par) : 4 pts – Albatros (3 en dessous du par) : 5 pts.
En net: le joueur se voit attribuer des coups en fonction de son index et de la difficulté des trous. 1 coup attribué sur un par 4 transforme ce trou en par 5 pour le joueur.

Contre le par

Il s’agit d’un Match Play (on compte trou par trou) dont l’adversaire est le parcours. Après, là encore, le décompte des coups reçus, calculé en fonction du HCP, les joueurs marquent des + ou – selon qu’ils gagnent, partagent ou perdent le trou. La somme algébrique des + ou – donne le résultat final.

Course ou drapeau

Chaque joueur possède un drapeau personnalisé, qui sera planté à l’endroit où se trouvera sa balle lorsqu’il aura épuisé touts ses coups. Ce total est obtenu en ajourtant le «Par du Jour» (ou SSS, Scratch Score Standard) au handicap du joueur.

Course à la ficelle

Chaque concurrent reçoit une ficelle, généralement à raison de 50 cm par point de handicap (HCP 20 = 10 mètres). Il peut utiliser la ficelle comme bon lui semble (sortie de bunkers, positions périlleuses, un putt délicat) en coupant à chaque fois la longueur qu’il utilise. L’utilisation de la ficelle n’entre pas dans le décompte des coups. Mais veillez à ne pas la dilapider….

Dollarphotoclub_6021331

Différentes formules de jeu en équipes

Foursome

Chaque équipe (de deux) a une seule balle en jeu qui est frappée alternativement par chacun des partenaires.
Une seule balle est donc frappée à chaque départ Un partenaire prendra tous les départs pairs et l’autre les départs impairs.

Greensome

Au départ de chaque trou, les deux partenaires frappent chacun une balle. Pour le deuxième coup, ils choisissent la balle qui leur convient le mieux. Si c’est la balle du joueur A qui est retenue, ce sera au tour B de frapper le 2ème coup. Les joueurs joueront ensuite alternativement jusqu’à la fin du trou.

Quatre balles

Les deux partenaires jouent chacun une balle jusqu’à la fin du trou, le score retenu sera le meilleur des deux joueurs.

Chapman

Au départ de chaque trou, les deux partenaires mettent chacun une balle en jeu. Au 2ème coup, ils intervertissent leur balle (A tape la balle B et inversement). Au 3ème, ils choisissent l’une des balles et la jouent alternativement jusqu’à la fin du trou.

Patsome

Les six premiers trous sont joués en 4 balles, les six suivants en greensome et les six derniers en foursome. Le décompte des coups reçus se fait comme en foursome.

Scramble

2,3 ou 4 joueurs constituent une équipe. Chaque joueur tape son drive. Le «capitaine» (désigné à l’amiable) choisit la meilleure balle. De cet emplacement, chaque joueur tape un 2ème coup. Le capitaine choisit à nouveau la meilleure balle et ainsi de suite jusqu’à ce que le trou soit terminé. L’équipe gaganante est celle qui aura réalisé les 18 trous dans le plus petit nombre de coups.

7

L’étiquette du jeu de golf

Ce terme, que les golfeurs connaissent bien, recouvre, en fait la manière de se conduire sur un parcours de golf.
L’étiquette s’impose à tous, d’autant que le manquement à ses règles n’entraîne généralement pas de point de pénalité (sauf en cas de répétition de fautes). C’est le savoir-vivre du joueur de golf. Une faute grave contre l’étiquette peut entraîner l’exclusion pure et simple du Club.

Courtoisie sur le parcours

Dans l’intérêt de tous, les joueurs doivent éviter une lenteur excessive et faire en sorte de ne pas gêner :
Les parties qui les précèdent (en ne jouant pas avant que ceux-ci ne soient pas hors d’atteinte).
Les parties qui suivent, en les laissant passer lorsqu’ils ont pris ou vont prendre du retard (par exemple pour rechercher une balle perdue).
Les joueurs doivent quitter le green dès qu’ils ont terminé le trou et veiller à remettre le drapeau en place.

Soins à apporter au terrain

Un terrain de golf est, par nature, fragile : il est donc important qu’il soit protégé par les joueurs.

Sur le terrain

Les joueurs doivent remettre en place et aplatir les divots ou escalopes qu’ils ont pu arracher en exécutant leur coup. Il convient également d’éviter de causer des dommages au parcours en faisant des coups d’essai.

Sur le green

Les dégâts faits par votre balle doivent être soigneusement réparés. Ne pas oublier non plus de replacer le drapeau dans le trou avant de quitter le green et ceci en prenant soin de ne pas abîmer le bord du trou. Ne jamais sortir sa balle du trou avec son putter ! Ne jamais rouler avec son chariot sur les greens !

Dans les bunkers

Prendre soin de ratisser soigneusement les traces faites dans le sable en jouant ou en marchant.

Mouvements d’essai

En faisant un mouvement d’essai, les joueurs ne doivent pas détériorer le parcours et plus particulièrement les zones de départ.

Et si l’on jouait plus vite…

Il suffirait d’appliquer quelques règles toutes simples pour lutter efficacement contre cette plaie du golf qu’est le jeu lent.

Pensez toujours aux joueurs qui suivent votre partie avec la volonté de ne pas retarder. Soyez prévoyant : ayez à portée de main balles et tees en quantité suffisante : vous économiserez beaucoup de temps en recherches inutiles.

Sur le départ

Evitez les coups d’essais aussi spectaculaires qu’inutiles et d’ailleurs fortement déconseillés…
N’attendez pas votre tour pour sortir du sac le club choisi. Lorsque votre partenaire joue suivez sa balle des yeux et prenez un point de repère : vous pourrez éviter ainsi de fastidieuses recherches. Ne vous souciez pas trop de votre tee, vous en retrouverez bien d’autres sur le parcours… Et si vous n’êtes pas sûr de retrouver votre balle, n’hésitez pas à jouer une balle provisoire. Quittez le départ dès que le dernier joueur a drivé. Tout ce que vous avez à vous raconter peut être dit en marchant…

Sur le fairway

Adopter un rythme soutenu : vos partenaires en feront automatiquement autant. Le temps gagné vous permettra de mieux préparer votre coup et éventuellement, de chercher plus sereinement votre balle.

Dans un bunker

Pas de lamentations inutiles : repérez le râteau le plus proche. Prenez le plus court chemin, faites le minimum de dégâts car n’oubliez pas qu’ il vous faudra les réparer…

Sur le green

Approchez votre chariot du départ suivant (sans monter sur le tour de green !) et préparez vous déjà : enlevez votre gant, analysez les pentes dès votre entrée sur le green. Si c’est nécessaire, marquez votre balle avant qu’on ne vous le me-mande. Jouez les longs putts à votre tour mais à moins d’un mètre, terminez. Dès la dernière balle entrée, replacez le drapeau et quittez immédiatement le green : ce n’est que sur le prochain départ que vous marquerez votre score. Si vous avez gagné une à deux minutes par trou, faites le compte pour 18 ! Mais tout ceci vous le saviez déjà, n’est-ce pas ?